Khi

Publié le par jelk

P1110445a

Incarnation de Gilbert Quioc, cliquez sur l'image

 

khi* s'est incarné1
Khi est l'engendré2
Qui occupe l'âme3
Khi y met sa lame4
qui est vérité5

 

de Jean-Luc Aotret

 

*Le « monogramme Chi Rhô », plus communément appelé « monogramme de l’Incarnation », a fait l’objet d’un soin particulier dans le Livre de Kells, jusqu’à envahir le folio 34r dans sa totalité. La lettre Chi domine la page... http://fr.wikipedia.org/wiki/Livre_de_Kells


1- verset ayant inspiré le vers : "Et le verbe s'est fait chair" Jn 1.14, le "Khi" première lettre en grec de "Christi autem generatio" (début en latin de l'évangile de Mathieu) qui a été représentée de manière démesurée dans la calligraphie des évangéliaire du haut moyen âge, entourée d'une profusion de symboles abstraits inspirés de la nature, au point de constituer à elle seule une véritable enluminure, constitue l'initiale de l'incarnation car elle introduit à l'énumération des générations ayant précédé l'incarnation de Jésus. C'est aussi aujourd'hui Xt l'abréviation de nom du Christ.
2- verset ayant inspiré le vers : "C'est toi mon fils. Moi aujourd'hui, je t'ai engendré" Lc 3.22, le "Khi" et le "Qui" se répètent à chaque début de vers pour constituer une anaphore homophonique justifiée par le porteur du Nom qui est à l'origine de tout...
3- verset ayant inspiré le vers : "Elle pénètre jusqu'au point de division de l'âme et de l'esprit" He 4.12, la liaison du pronom relatif et du verbe forme un calembour sur le nom d'un saint gallois du 10ème siècle "Quioc" qui est également le patronyme breton du peintre
4- verset ayant inspiré le vers : "je ne suis pas venu apporter la paix, mais bien le glaive." Mt 10.34, il s'agit bien ici de la Parole (Ep 6.17) et de ses transcriptions écrites telles les codex enluminés qu'évoque ce tableau
5- verset ayant inspiré le vers : "En vérité je vous le déclare..." Mc 10.29 comme en écho aux quatre vivants, les quatre évangélistes ont donc inspiré ce poème qui est la pierre d'angle de l'installation

Publié dans chinquains

Commenter cet article