Imbolc

Publié le par jelk

tn Serusier-BoisSacrele bois sacré musée de Quimper Paul Sérusier cliquez sur l'image

une blanche vestale
s'affaire autour du feu
qu'attise la rafale
un barde tout de bleu
chante l'incantation
du jour et de la nuit
de l'eau tirée du puits
dont il trempe son front
vers celle aux trois visages
à qui il rend hommage
ses mots sont emportés
au souffle de Gwalarn
et là auprès du Karn
Imbolc est célébrée

de Jean-Luc Aotret 31/01/10


Publié dans baguenaudes

Commenter cet article

Ólöf 01/02/2010 23:13


Imbolc dont c'est la saison:
céleste triade-destinée, triple visage
du passé laissé, du présent vivant, du futur naissant.

Toujours me semble doux de respirer du lyrisme médiéval.
Mes hommages.