Fenêtre

Publié le par jelk

tn Claire-voie

fenêtre à claire-voie de la cathédrale St Jacques de Bilbao, photo Jalm, cliquez sur l'image

 

Fenêtre virtuelle ouverte sur le monde
aux vers qui laissent voir par un autre regard,
cités, nature et gens, paroles qui répondent
aux interrogations sur le rôle de l'art.


Fenêtre sur cour, dans la chaleur de l'été,
écran technicolor des scripts quotidiens,
arrêt sur l'image d'un drôle de gazier,
diaphragme qui suspecte une funeste fin.

Fenêtre rayonnante à travers le brouillard
où la ville se noie, la danseuse sosie,
l'Ophélie des canaux, disparaît dans la nuit
et l'homme reste seul, éperdu et hagard.

Fenêtre passerelle à la proue d'un navire
amiral drossé sur les récifs du destin,
d'un bateau ivre de douleur et de chagrin
où le visage aimé le regardait partir.

Fenêtre sur mer comme lunette d'approche,
trompe-l'oeil inquiétant ouvert sur le néant,
ténèbre prodigieuse où l'étoile s'accroche,
oculus dévoilant un recommencement.

Fenêtre intemporelle à claire-voie sur la rime,
filtrant une lumière issue de l'au-delà,
vibrante prosodie qu'une voix d'ange anime
par les notes céleste de son Ars Nova.

 

de Jean-Luc Aotret

octobre 2013


Publié dans monts et vaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article