Baguenaude à l'oeil

Publié le par jelk

Il n'a d'yeux que pour nous
Ce bouillon de onze heures
Et nous fait par malheur
Le clin d'œil du hibou
La triste camarade
N'a pas l'œil dans sa poche
Mais dispense une œillade
Aux hommes qui l'approchent
Regardant sans vergogne
A travers ses deux trous
La camarde nous lorgne
Et nous fait les yeux doux
Car cela saute aux yeux
C'est à nous qu'elle en veut

de Jean-Luc Aotret

Publié dans baguenaudes

Commenter cet article

DaniÚle 06/07/2007 23:57

Joli coup d'oeil !