François

Publié le par jelk

François Villon le grand testament 1489 cliquuez sur l'image

Petite ballade au beau françois

Je ne suis venu que pour vous,
La plus belle langue du monde,
Ayant quitté tout de chez nous
Malgré une puissante fronde
Qui bien violemment me gronde,
Mais je suis très têtu, je crois,
Car en vous seul ma foi se fonde,
Oui, rien que pour vous, beau françois.

Chez vous il y a des bijoux,
Cachés dans l’histoire profonde
Qu’on ne peut louer qu’à genoux,
Ces libertés qu’envie le monde
Quand de partout elles s’effondrent
Enterrant les principaux droits,
Alors je vous écris sans honte,
Oui, rien que pour vous, beau françois.

Maintenant les media fous
Vous traînent dans la fange immonde
Sans vous considérer du tout,
Je sens ma colère qui monte
Contre ces gens et leur faconde
Qui vous massacrent mille fois,
Ainsi à haute voix je grogne,
Oui, rien que pour vous, beau françois.

Ô belle langue moribonde
Qui m’avez offert tant d’émois,
Mes pauvres rimes se morfondent,
Oui, rien que pour vous, beau françois.

Dông Phong, 4.9.2009


 

Publié dans ballades

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dông Phong 13/09/2009 18:44

Merci infiniment, cher Jelk, de m'avoir permis de clamer mon amour pour la langue française, pendant qu'elle est si malmenée par ailleurs.Bien amicalement.