Branle estival

Publié le par jelk

maison de la truie qui file à Malestroit

Aubade cunicole
Pour une truie qui file
Macabre cabriole
Au soleil de Saint Gilles
Dans le pré de l’aurore
La danse des lapins
Veut conjurer la mort
Dès le petit matin
Et nous suivons la ronde
De ce branle estival
Jusqu’au bord du canal
Pour rallier la faconde
De la brave épicière
Qu’à Peillac on requiert

de Jean-Luc Aotret Le 01/07/02


Publié dans halage aux pieds

Commenter cet article

Ólöf 03/07/2008 16:25

truie qui file n'amasse pas mousse

colette 28/05/2008 17:47

où file-t-elle ou que file-t-elle ?