Sérénissime

Publié le par jelk

undefinedCorte Morosina Venezia 2003 photo Jalm

Un au delà des cimes
Dont nous rêvons en chœur
Une sérénissime
Qui doucement se meurt
Au dédale Vénète
Repos des âmes sœurs
Vont se perdent les cœurs
Parmi des cours secrètes
Coulisses d'un théâtre
Aux grimaces d'albâtre
Où dès que la nuit tombe
Dansant autour du puits
Se retrouvent Zanni
Et sa douce colombe

de Jean-Luc Aotret 02/03

Publié dans sérénissime

Commenter cet article

Claudie 01/02/2008 10:49

Un parfum de douceur et de nostalgie se dégage de cette baguenaude...qui se doit d'être lue à voix haute pour en ressentir toute la mélancolie..Merci, JANUS et jalm

Michel 31/01/2008 09:43

Bonjour Sélène ,merci de ton passage . L'écriture que tu élabores au miroir d'un autre temps me plait beaucoup . Les sujets sont éternels . Les " Cendres d'hier " me ravissent . Faut que je trouve le temps de bien savourer ton grimoire . Sincèrement le Mimi.

colette 29/01/2008 09:19

E tanto bella la città di Venezia..Tes vers y baguenaudent tout en finesse, merci du petit voyage