Colonnes de lierres

Publié le par jelk

undefined
La tourterelle veille
Sur nos traces d'errants
Et son roucoulement
Partout nous émerveille
Des colonnes de lierres
Aux frontons des vieux chênes
Son doux chant nous amène
A oublier les pierres
Sinistres ardoisières
Hantées de lavandières
Qui noircissent les berges
Après le tour des portes
St Goazec réconforte
Les marcheurs qu'il héberge

de Jean-Luc Le 23/06/02

Publié dans halage aux pieds

Commenter cet article

colette 16/01/2008 06:56

Toujours en belle marche poétique et spirituelleMerci Jean-Luc pour la qualité de ce que tu en ramènes et nous amènes !